Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Quand le café et le thé font leur cinéma

Les pauses thé et café, les plus emblématiques du 7ème art

Ah, le début du printemps : les matins se réchauffent et les journées s’allongent. L’optimisme du jaune mimosa précède les paillettes des prestigieuses cérémonies des Césars et des Oscars. Tout ceci nous redonne du baume au cœur ! Comme si le soleil avait ranimé notre besoin de romanesque, une idée a germé. Nous avons eu envie de vous offrir sur un plateau, les pauses thé et café les plus mémorables de nos films et séries préférées. Pourrions-nous imaginer :

  • La joyeuse tribu de FRIENDS privée de leurs pauses thé/café au “Central Perk”? ;
  • ou le petit dej’ d’Audrey Hepburn devant la vitrine de Tiffany’s, sans son café à la main? ;

  Vous avez hâte de découvrir les scènes cultes autour du thé ou du café, qui donnent ce petit “je ne sais quoi” à vos films préférés? Suivez les petits grains de café torréfiés que nous avons semés, pour vous indiquer le chemin. Et retrouvez-nous de l’autre côté de l’écran !

Thé et café, bien avant d’avoir l’âge d’en boire

Déjà enfant nous avons eu la chance de partager nos premiers Tea Time en compagnie de nos héros adorés : 

  • Mary Poppins qui prend de la hauteur à chaque tasse de thé ;
  • Alice au Pays des Merveilles, en si étrange compagnie, qui partage le sien avec le chapelier fou ;
  • L’ours Paddington qui en profite pour tout engloutir ;
  • et Madame Samovar, la théière animée de la Belle et la bête qui fait danser tous ses amis du vaisselier.

  Ces héros de notre enfance nous ont donné envie de jouer au salon de thé : pauvres grand-parents, bien obligés de faire semblant de se délecter des mixtures étranges (mélange de terre et d’herbes du jardin) qu’on leur servait dans nos minuscules tasses de dinette.

Et un jour…le café a volé la vedette à la cigarette

La scène du film se passe dans les années 80 : les enfants sans ceinture de sécurité chahutent joyeusement à l’arrière de la voiture familiale. Les parents assis devant chacun avec sa cigarette fument insouciants dans l’habitacle, toutes fenêtres fermées. Autant de détails qui nous choqueraient aujourd’hui sur grand écran. Imaginez maintenant : un  coffee shop chaleureux et décontracté aux allures de chalets en bois, au bord de l’eau. Une jeune femme est là, assise à une table son ordinateur portable ouvert devant elle, un mug de café fumant posé juste à coté… Et oui, tout de suite ça fait rêver ! Mais que penserait de cette scène le spectateur de 1980 ?  Les réalisateurs de films et de séries l’ont bien intégré : aujourd’hui si le Coffee Shop fait rêver à l’écran ce n’est pas de ceux que l’on trouve au détour des rues d’Amsterdam. Les volutes réconfortantes des boissons chaudes ont définitivement pris la place à la fumée de cigarette. A la fois élément narratif et catalyseur d’émotions et de tensions, le breuvage est même devenu l’élément central des scènes emblématiques :     –

  • Du dénouement du film “Usual Suspect”, scène dans laquelle le policier laisse tomber sa tasse de café qui se brise sur le sol ;
  • à la fameuse scène de “Pulp Fiction” dans laquelle Travolta et Samuel L. Jackson dégustent leurs mugs de café debout dans la cuisine de Quentin Tarantino, leurs vêtements couverts de sang…

Autant de scènes cultes qui resteront tellement présentes dans nos mémoires, nous pourrions presque sentir cette bonne odeur de café fumant.

Le Tea Time “à l’anglaise” pose le décor

Comme le café, le thé au cinéma évoque très souvent convivialité, c’est même un gage de complicité qui s’installe entre les personnages. Mais, il est aussi et avant tout l’expression d’une traduction britannique bien ancrée. On retrouve la pratique avec différents décorums dans de nombreux films et séries. Pour n’en citer que quelques uns, dans : 

  • Downtown Abbey, l’aristocratie du début de XXème siècle sort sa plus belle porcelaine chaque après-midi pour partager le thé et les dernières nouvelles ;
  • Marie-Antoinette de sofia Coppola, le somptueux tea time et l’élégance des costumes et des pâtisseries évoquent à merveilles l’opulence et le luxe qui régnait à la cours de Versailles ;
  • Le Discours d’un roi, retraçant le parcours du souverain Georges VI qui a dû se faire aider par un orthophoniste de talent pour venir à bout de son bégaiement. La scène du thé permet d’évoquer subtilement le lien teintée de respect mutuel qui s’était tissé entre les deux hommes.

Quand le café fait son américain…au cinéma

Combien de scènes cultes se déroulant dans des diners américains pourrions-nous citer? Les tables alignées, les banquettes en cuir et la serveuse passant entre les tables, pour servir le café “Américain” à volonté dans de grands mugs. Dans des films comme  :

  • Pulp Fiction bien sur que nous avons déjà évoqué ;
  • Telma et Louise ;
  • Happiness therapy ;
  • Baby Driver…

De la simple scène de film aux véritables lieux de vie des séries qui ont marqué ces dernières décennies. Le café et le thé sont toujours là pas loin. Pour nous réchauffer et renforcer la complicité avec nos héros préférées. On a carrément l’impression de faire partie de leur bande. La seule évocation de leur “coin” de ralliement, arrive même à nous réconforter. Je ferme les yeux un instant et je deviens :  

  • La 7ème de la tribu de Friends ; 
  • L’autre meilleur copine de Laureline dans Gilmore Girls ; 
  • La serveuse du Cheesecake Factory du Big Bang Theory…

  Laissez-vous aller vous aussi à cette douce rêverie cinématographique, juste le temps que votre café soit prêt, pour finir de vous réveiller…ouvrez les yeux, le Printemps est arrivé !

Quand le café et le thé font leur cinéma

Partager !