Les étapes de la torréfaction artisanale

SAINT DOMINGUE BIO - Café grains et moulus- La Torréfaction d'Arcachon

Que vous soyez plutôt « petit expresso serré en terrasse » (on en a rêvé! ), grand bol de café filtre du matin ou café latte de l’après-midi, avant que le subtil élixir rejoigne votre tasse, il doit passer entre les mains de plusieurs experts. Tout au bout de la chaîne, après avoir été soigneusement cultivé, méticuleusement cueilli, séché et sélectionné avec précaution en tant que café vert, c’est le torréfacteur qui va par son action révéler tous les arômes de vos cafés préférés !

café fraîchement torréfié


Le « torréfacteur » est en même temps le nom donné à la machine qui torréfie les grains de café et à l’artisan qui utilise cet outil pour transformer la fève de café vert en café fraîchement torréfié.
Ici au cœur d’Arcachon, c’est par exemple grâce à Philippe, magicien torréfacteur que vous pouvez profiter de toutes les saveurs et les arômes propres à chacun des cafés de notre sélection.
Approchez! l’Alchimiste des lieux est prêt à vous révéler le précieux secret des étapes de cette torréfaction, qui nous ravit de ces effluves toastées et qui ensorcelle nos papilles dès la première tasse!

Etape 1 : La chauffe du torréfacteur

sac de café vert

Faire chauffer la machine, le four doit atteindre une température de 180°, avant qu’on y verse les grains de café vert.

Etape 2 : La cuisson des grains de café verts

La cuisson du grain dans le four dure entre 10 et 20 minutes, selon le café et la quantité de grain a griller. Dès que la température atteint 195°, on commence à regarder l’aspect du grain (bien lisse avec une robe brune caractéristique, que l’on nomme robe de moine) , afin d’en vérifier la cuisson et de l’arrêter à temps. Les cafés ne se cuisent pas tous de la même façon.

café vert dans le tambour du torréfacteur

Le fameux Indes Malabar Moussonné nécessite une torréfaction claire, afin de souligner les notes de noisette pralinée de ce café typique. Le moka Sidamo, en revanche, aime une torréfaction poussée, afin de lui enlever son acidité et faire un équilibre harmonieux avec ses notes d’épices douces et son fruité caractéristique.

Indes Malabar Moussonné

Étape 3 : le refroidissement

Lorsque le torréfacteur a obtenu la cuisson souhaitée, il est temps pour lui d’éteindre le brûleur. Il met alors en route le ramasseur et le souffleur. C’est lors de cette opération, qui permet de refroidir le grain et d’en stopper la cuisson, que vous pouvez admirer et humer le succulent parfum du café fraîchement torréfié, qui tourne dans le tambour.

MOKA SIDAMO - Café grains et moulus- La Torréfaction d'Arcachon
Moka Sidamo

Etape 4 : l’épierrage

Afin de ne pas trouver de petits cailloux ou morceaux de bois dans le moulin, (car oui, le café est un produit de l’agriculture, donc ce sont des éléments qui peuvent se cacher dans les sacs!) et pour éviter d’abîmer les meules, on aspire le café à l’aide de l’épierreur. Du café, encore du café, rien que du café!

Ne reste plus qu’à passer à la préparation du café selon votre mode préféré pour…illuminer votre journée !

Les étapes de la torréfaction artisanale

Partager !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email